Prothésiste dentaire : une profession méconnue

 

 


15 Jan 2019

News 393 " les prothèses dentaires turques, comment turquer"

Sommaire :

 - Edito : les prothèses dentaires Turques: comment "turquer"

 - Conseils turcs aux dentistes pour "turquer"

 - La Ministre de la SantĂ© rĂ©ponds Ă  l'UNPPD

 - PrĂ©judices sexuels en matière dentaire

 - La MutualitĂ© française et le RAC0

 - Actions juridiques de l'UNPPD ( 1973-1997)


image Par Jean-Jacques Miller

 
Edito 392 ( 14 janvier 2019)
Prothèses dentaires Turques : comment "turquer".

Les prothèses dentaires importées de Turquie ont de quoi séduire les dentistes français, comme l’énoncent les conseils donnés aux clients par un fabricant mi-turc-mi-français.
La Turquie et l’UE ont instituĂ© une union douanière en 1995. L’accord vise Ă  garantir la libre circulation des produits industriels entre l’UE et la Turquie, en  supprimant les contrĂ´les Ă  l’importation de ces produits aux frontières entre l’UE et la Turquie. Ce pays est membre de l’Espace Economique EuropĂ©en (EEE).
Le devis dentaire conventionnel de 2012 faisait mention comme origine de fabrication la France, l’UE et hors UE. Revu en 2014, y ont été ajoutés la Suisse et l’EEE. Si les importations de Suisse se réduisent en une tablette de chocolat, il n’en va pas de même concernant la Turquie (Made in Labs, SIVP… et tous les inconnus du bataillon)
Si l’on peut supposer que la législation impose de considérer les prothèses dentaires Turques comme Européennes (à contrario des prothèses chinoises), il n’est pas étonnant que les syndicats dentaires signataires (ou non) de la convention se félicitent de cette mesure, occultant une fois encore, l’origine de fabrication des DMSM. En matière médicale, et nos fabrications le sont, la transparence totale devrait être de mise. Ce n’est pas le cas.
Seuls profitent , les importateurs, la main-œuvre turque, certains dentistes, mais également toutes les revues dentaires, de ces concurrences « exotiques »,mais ce sont bien encore les patients qui sont bernés et nos laboratoires affaiblis....dans l'indifférence !!!
Notre profession souffre et nos laboratoires sont en danger depuis des annĂ©es ( le nombre des liquidations judiciaires n’a jamais Ă©tĂ© si nombreux). Tous les  syndicats dentaires laissent faire, l’ADF continue de couvrir les stands d’importations, le gouvernement s’en tape comme jamais, la FEEPD crĂ©Ă©e par la France est devenue un «machin » de syndicats complètement dĂ©sunis, les Chambres de MĂ©tiers s’occupent de l’Artisanat et leur voix est inaudible. Pourquoi donc l’urgence n’est-elle pas dĂ©crĂ©tĂ©e pour nos laboratoires. Pourquoi encore attendre afin de rĂ©unir (pour agir ensemble) tous les prothĂ©sistes dentaires pour la grande concertation annoncĂ©e après le Dental Forum? Pourquoi n’avons-nous pas de rĂ©ponse?
En 1997 j’assistais à Bruxelles à l’AG de la FEPPD avec le président de l’UNPPD Claude Pichard. La Turquie présentait sa demande d’adhésion à la fédération européenne. Elle fut soutenue par de nombreux pays, jusqu’à ce que notre Président national demanda le métier de celui qui représentait cette requête. La réponse jeta un froid parmi les participants, et la demande fut rejetée : c’était un chirurgien-dentiste qui représentait les intérêts des prothésistes dentaires turcs.
Puisse cet édito faire ouvrir les yeux à ceux qui veulent œuvrer pour notre profession, hors des certitudes, des conflits d’intérêts ou d’intérêts personnels.
Jean-Jacques MILLER SG de l’APD jjmiller@apd-asso.fr

More...


Association Perspectives Dentaires, ( association loi 1901). 19 av, sainte marie 94160 Saint Mandé. contact@apd-asso.fr


sitemap xml