Prothésiste dentaire : une profession méconnue

 

 


15 Jul 2019

News 418 "Low cost dentaires: les bons et les mauvais"

Newsletter 418 du 15 juillet 2019

Sommaire:

 - Edito : Les bons et les mauvais low-cost

 - Le Comident : priorité à la santé publique"esprit filière"

 - INC vous donne des conseils pour vos litiges

 - Bagages perdus : vos droits

 - Histoire de dupes, et de moutons

 

capture.png_claude.png

Edito 418 bis
Low-cost dentaire : les bon et les mauvais
Un centre de soins dentaire français « dit low-cost » serait un « parasite » pour les syndicats dentaires et son Ordre.
Le tourisme dentaire serait une menace pour la santé dentaire des patients qui seraient tentés par l’aventure.
Un importateur de prothèses dentaires serait un « bienfait » pour les syndicats dentaires et son Ordre, peu importe qu’il détruise des emplois en France, qu’il ne participe pas à la solidarité nationale en matière de taxes, impôts, charges sociales, sans parler de l’impact environnemental dû aux multiples transports. Du moment qu’il permet d’augmenter les marges des cabinets dentaires.
Aujourd’hui, si les syndicats dentaire s crient au loup sur Dentexia ou sur les autres centres de soins français qu’ils qualifient de « low-cost », il est bon de savoir ou de rappeler à tous, que le président du comité d’éthique de Dentexia fut présidé par le secrétaire général de l’ADF, expert de l’OMS, président de l’UFSB, conseiller dentaire du Ministre de la santé Xavier Bertrand… et ancien  Président de la FDI ( fédération dentaire internationale) appuyé évidemment par les syndicats dentaires français. Pascal Steichen faisait également du coaching en organisation et marchandisation pour de très nombreux chirurgiens-dentistes, sans oublier ses prestations comme  conférencier à l’ADF. Mais cela ne doit pas se dire, ni s’ébruiter et ne plus laisser de traces.
Si aujourd’hui les syndicats dentaires et l’ONCD critiqu ent Dentexia, ils n’ont à aucun moment soutenu Pierre-Yves Besse, actuel président de l’APD, qui s’opposait à ce groupe en médiatisant leurs pratiques jusqu’à la procédure en justice qui aboutira à la fermeture de tous les centres DENTEXIA. Ce n’est qu’à partir de la fermeture de ces derniers, que les syndicats dentaires condamneront officiellement Pascal Steichen et ses pratiques.
Une action légitime contre Pascal Steichen (de la part de PY Besse),  qui louait les vertus des importations dans sa revue « laboscope » et qui n’avait pas hésité à attaquer par voie de justice et d’avocats, « Technologie Dentaire » « PDF INFO » et « l’APD » pour avoir osé dévoiler qui était réellement ce personna ge, sans que l’UNPPD, sous la Présidence de Maurice Dauvois ne s’en émeuve. Il est bon que tous le sachent afin de ne plus prêter de crédit aux diffamateurs des réseaux sociaux qui ne cessent de dire que les représentants ou ceux qui tentent de défendre notre profession ne font rien.
Si effectivement beaucoup de centres de santé dentaire travaillent avec des laboratoires fabriquant hors UE, certains n’hésitent pas à faire du chantage tarifaire auprès de nos confrères. Pris au piège, si ces derniers ne cèdent pas, ils seront obligés de licencier du personnel ou pire de fermer boutique. Quant à ceux qui s’alignent sur les prix demandés par les donneurs d’ordre, tôt ou tard leur sort sera le même. Il en va évidemment de même a vec les cabinets d’exercice libéral.
À chacun d’entre nous, de choisir de ne travailler qu’avec les cabinets dentaires libéraux ou centres dentaires qui jouent le jeu de la qualité et de la fabrication française en respectant votre travail.
Pour l’APD, c’est non à tous les chantages et non à tous les Low-Cost.
Claude Message Trésorier de l’APD cmessage@apd-asso.fr

More...


Association Perspectives Dentaires, ( association loi 1901). 19 av, sainte marie 94160 Saint Mandé. contact@apd-asso.fr twitter.com/apdasso


sitemap xml