Prothésiste dentaire : une profession méconnue

 

 


02 Nov 2020

News 486 "RĂ©agir ensemble"

Newsletter 486 du 2 novembre 2020

Sommaire:

- Edito "RĂ©agir ensemble"

-Refus d'un prĂŞt garanti, que faire?

jj_argiola.jpg

Edito 486

" RĂ©agir ensemble"

Le « Dental Forum », tout comme le salon « Made In France » et le congrès de l’ « ADF » n’auront pas lieu en 2020.La Covid, les attentats, le confinement, tout s’accumule en cette fin d’année, et pourtant les Prothésistes Dentaires ne sont pas les plus à plaindre. Et pourtant, ils ont, eux aussi, mille raisons de le faire, mille raisons de protester et de s’indigner.

Cette fois-ci, le confinement ne va pas atteindre les cabinets dentaires et les chiffres concernant les prothèses dentaires sont, selon le CDF presque historiques, même si l’on doit modérer ces propos au regard d’un syndicat signataire de la convention dentaire, et soucieux de prochaines élections de représentativité. Mais globalement, et à ce jour, il y a du travail dans les laboratoires. La plupart des   TPE ont des trésoreries défaillantes et il faudra attendre le premier trimestre 2021 pour faire un état des lieux de nos laboratoires.

L’Association Perspectives Dentaires, au travers de la marque " France Prothese Dentaire", s’était associé à l’UNPPD et aux MOF prothésistes dentaires en préparant depuis 2 ans une campagne de communication grand public, l’opération #souriremadeInFrance, dans laquelle l’information devait se faire à travers les 3 manifestations reportées, mais pas seulement.

Aujourd’hui, forcément, nous n’aurons pas la même écoute qu’escomptée. Les préoccupations sont ailleurs, les soucis et les attentes également.

Malgré l’emploi du temps très chargé du Président de l’UNPPD, nous avons échangé régulièrement sur tous nos projets avec nos conseils en communication, en particulier sur les objectifs à atteindre, pour être en concordance avec l’écoute des décideurs, l’une de nos cibles. Vu les actuelles circonstances dans notre pays, nous allons devoir différer certaines actions.

La valorisation du Made In France reste d’actualité auprès des Français, et encore plus dans le domaine de la santé. Ne perdons pas cela de vue.

La DGCCRF s’apprête à publier les résultats de son enquête de 2019 consacrée au « Contrôle de la loyauté de l’information délivrée par les chirurgiens-dentistes ». « Les données qui ont filtré sont : plus de 67 % de non-conformité touchant le devis, l’affichage des honoraires ou la déclaration de conformité des DMSM ». Les premières enquêtes de 2015 et 2018* consistaient en un avertissement. Il serait désormais important que « le législateur » en tire les conséquences. La non-information des consommateurs nuit gravement aux intérêts des Prothésistes Dentaires fabriquant exclusivement en France.

Rejoindre «  France Prothese Dentaire » c’est donner l’assurance aux patients, et à vos clients Chirurgiens-Dentistes que vous vous différenciez des importateurs ou des opalescents « doubles casquettes ». Rester indépendant de toute Union, c’est rester complice de tout ce que la DGCCRF vient de constater, encore une fois.

Jean-Jacques Miller SG de l’APD jjmiller@numericable.fr

* DGCCRF 2015

*DGCCRF 2018

More...


Association Perspectives Dentaires, ( association loi 1901). 19 av, sainte marie 94160 Saint Mandé. contact@apd-asso.fr https://twitter.com/apdasso


sitemap xml