Prothésiste dentaire : une profession méconnue

 

 


27 Apr 2020

"Newsletter 457"Illégal et absurdité"

Newsletter 457 du 27 avril 2020

Sommaire

- Edito " Prise de teinte au laboratoire, réparations: nouvelles barrières"

- Pour l'Ordre, c'est niet.

jjm_corse.jpg

 Édito 458

« Prise de teinte au laboratoire, réparations : nouvelles barrières ».
Les prothésistes dentaires sont actuellement les seuls à pouvoir réparer les appareils résine des patients, et presque tous les laboratoires reçoivent depuis le confinement des appels de patients désespérés de ne pouvoir manger correctement, résultante d’une prothèse cassée.
Certains laboratoires ont effectué pendant le mois d’avril ces réparations sur commande directe du patient, ou sur prescription téléphonique de leur client, ce qui ne change rien à l’acte du prothésiste. Il s’agit bien de réparation sans prise d’empreinte, mais cela reste illégal sans prescription.
La prise de teinte au laboratoire, avec prescription ou non, c’est illégal. C’est un acte la plupart du temps invasif, alors que la réparation ne l’est pas. Si vous devez vous déplacer au cabinet dentaire, il est évident que vous devez observer les mêmes règles d’hygiène et de sécurité que le personnel soignant.

Avant, lorsqu’un patient venait vous voir au laboratoire, avec ou sans prescription, pour une réparation ou une prise de teinte vous deviez observer un minimum d’hygiène.
Après la pandémie actuelle, vous devrez soit refuser tout patient dans votre laboratoire, soit observer des mesures barrières draconiennes, car vous serez toujours le responsable envers le patient et vos employés, prescription ou non, encore plus dans cet exercice illégal.

Le renforcement des règles sanitaires doit inciter les pouvoirs publics à légiférer sur ces cas désormais d’école. Mais, nous avons peu de chances de voir aboutir nos revendications, car elles sont jusqu’à ce jour combattues par les syndicats dentaires, se référant au dogmatisme de l’ONCD. J’espère me tromper, mais je crains que non.
Néanmoins, c’est bien tous les laboratoires qui sont concernés, par l’un, l’autre ou les deux cas.
Jean-Jacques Miller SG de l’APD jjmiller@apd-asso.fr

P.S. Vous qui lisez cet édito, qu’en pensez-vous ? Qu’en pensent vos clients chirurgiens-dentistes ? Qu’en pensent vos confrères conférenciers ? Dites-le nous : contact@apd-asso.fr

More...


Association Perspectives Dentaires, ( association loi 1901). 19 av, sainte marie 94160 Saint Mandé. contact@apd-asso.fr https://twitter.com/apdasso


sitemap xml