Prothésiste dentaire : une profession méconnue

 

 


27 Jan 2020

News 441 "Prothésiste Dentaire sous influence"

Newsletter 441 du 27 janvier 2020

 - Edito: " Prothésiste Dentaire sous influence"

 - Ameli informe les patients

 - Accès partiel : en attente

 - Du rififi entre Santéclair et la FDSL

 - Un cabinet dentaire hors normes

 jjm_corse.jpg

 Edito 441 du 26 janvier 2020

   « Prothésistes dentaires sous influence »
35 ans passés à la CMA du Val de Marne, m’ont fait côtoyer nombre d’artisans, professionnellement compétents, au service de leurs clients, ne comptant pas leurs heures de travail sans oublier les tracas administratifs, la rédaction de multiples devis gratuits et sans suite…Si certains étaient de bons commerciaux et de bons gestionnaires, ce n’étaient pas forcément le cas de tous. Notre profession n’échappe pas à ces constatations, et si l’on sait bien faire, on ne sait pas forcement bien le faire savoir, et si l’on admet que l’on connaît les précédents critères, encore faut-il savoir établir un prix de vente qui soit compatible avec une masse salariale importante due à du personnel pour la plupart qualifié, des charges, taxes, impôts qui n’ont jamais baissé, des investissements obligatoires et de plus en plus coûteux… Le tout étant de dégager des bénéfices qui sont aussi nos salaires. À part la TVA, nous devrions ressembler à tous ces artisans que nous côtoyons dans nos villes et villages. Et, que non !
Que ce soit les informations données par "Technologie Dentaire", l’UNPPD ou L’APD, un certain nombre d’entre nous sont au bord du chemin, dans les ornières, prêts à dégringoler la pente. La faute « à pas de chance » existe. Tomber sur « le bon client dentiste » au bon moment, compter sur sa fidélité, sa compréhension des délais pour faire un travail de qualité, et sur la nécessité de communication tellement importante qui s’impose des deux côtés. Certains laboratoires ont « mal vieilli » et la clientèle âgée part en retraite sans être remplacée, il n’est pas toujours aisé de trouver de s successeurs de part et d’autre, également. Malgré ce constat, l’optimisme devrait être de rigueur, car la nouvelle convention devrait apporter plus de travail dans nos laboratoires. C’est une évidence, Mais…Plus que jamais, nos tarifs sont imposés. Imposés par une convention dentaire dans laquelle, malgré les dires de la Ministre de la Santé* nous n’intervenons pas, imposés par une clientèle de praticiens désirant un cadre de vie moins contraignant qu’avant et avec des moyens financiers au moins identiques. Résultat, sous influence, sous pression, la plupart des tarifs des laboratoires sont trop bas. La référence n’est pas le laboratoire d’importation, quel qu’il soit. C’est votre tarif qui est la référence de votre travail et de votre organisation.
 En ne valorisant pas assez le « Made in France », par nos tutelles, les syndicats dentaires, les mutuelles et assurances complémentaires, mais aussi  le caractère indépendant de notre profession, le manque d’information et sûrement le manque de résultats dans nos demandes incessantes auprès des décideurs, nombre de prothésistes dentaires se sentent abandonnés. Nous les comprenons. Aussi, c’est en communiquant « Urbi et Orbi » que nous devons essayer d’unir notre profession pour lui donner l’avenir qu’elle mérite. L’ APD œuvrera dans ce sens en 2020, d’une façon pragmatique souhaitée par tous les prothésistes dentaires français.
Jean-jacques Miller Sg de l' APD jjmiller@apd-asso.fr

 

 * « ..Au vu de l'importance du projet de reste à charge zéro pour les trois secteurs concernés, le Gouvernement privilégie une large concertation avec les acteurs concernés : les fabricants et distributeurs de dispositifs médicaux, les professionnels de santé, les organismes complémentaires santé et les représentants des patients.( Ministre de la santé) JO le : 24/04/2018)
« ..Dans le 100% Santé, on s’est beaucoup intéressé au coût des prothèses sans regarder jusqu’au bout ce qu’il y avait derrière.
Mon cabinet va retravailler la question. Je ne veux pas que le 100% Santé impose des prix de production qui valorisent des malfaçons… » Vendredi 11 janvier 2019 ( Mme Agnès BUZYN Montpellier)

More...


Association Perspectives Dentaires, ( association loi 1901). 19 av, sainte marie 94160 Saint Mandé. contact@apd-asso.fr https://twitter.com/apdasso


sitemap xml